posté il y a 2 semaines

A mi-chemin entre une invitation à plus de simplicité, d'autonomie et un lien plus fort avec la Nature, nous vous invitons à venir voir ce film qui nous fait réfléchir aux valeurs de La Manivelle.

Nous sommes des citadins. Le béton est devenu notre milieu naturel, nous ne le voyons même plus. Nous prenons le bus ou la voiture pour nous rendre au travail, nous sommes assis face à notre écran d’ordinateur tout au long de la journée, nous faisons nos courses au supermarché… Cependant nous sentons bien que quelque chose cloche. Nous en avons des signes radicaux venant de l’extérieur avec l’urgence climatique. Mais nous sentons également un appel venant de l’intérieur, un besoin de reconnecter avec ce qui constituait notre environnement naturel. Ralentir, sentir, goûter, toucher. Prendre le temps d’observer.

Et si on vous lâchait en pleine forêt durant une semaine, sans nourriture, sans réseau wifi, sans téléphone portable ni allumette ? Seriez-vous capables d’allumer un feu rien que pour faire bouillir de l’eau? Capables de reconnaître quelle plante est comestible ou au contraire quel fruit est toxique? Vous nourrir sans supermarché accessible ? Vous laver? Dormir? Partager?

Dans FRUGALE NATURE, la réalisatrice genevoise Carole Messmer suit avec sa caméra un petit groupe composé d’une quinzaine de participants et de deux guides, des botanistes experts en nutrition en milieu sauvage. Sacs au dos, munis d’un équipement rudimentaire, ils passent une semaine dans la forêt du Risoud au coeur de la Vallée de Joux dans le but de reconnecter avec la nature, avec les autres et surtout avec eux-mêmes, loin d’une société qu’ils estiment aliénante et toxique. Une démarche qui pourrait presque sembler naïve au premier abord. Mais le film prend le spectateur par les sens, les sensations, les odeurs et les sons, et l’emmène très simplement vivre cette expérience à travers l’état de nature. L’attention de la réalisatrice se focalise sur les gestes des participants qui réapprennent les mouvements d’une vie en liberté ainsi que sur la complexité des rapports humains qui s’interrogent sur le sens du vivre ensemble.

La projection aura lieu le 19 septembre 2019 à 20h30 au Cinélux (Boulevard de Saint-Georges 8, 1205 Genève) en présence de la réalisatrice Carole Messmer ainsi que de Pâris Faini, l’un des organisateurs des camps de Vie Sauvage. La projection sera suivie d’une discussion avec la possibilité de poser des questions à la réalisatrice ainsi qu’à Pâris Faini.

lien facebook : https://www.facebook.com/events/444952869487436/ reservations : https://cinelux.ticketack.com/screening/buy/727dd049-5aa9-4092-9f64-dcec2346bac7

Précédent Suivant

© 2019 impressum